2 juin 2022 : petit déjeuner avec Régis LE SOMMIER, Grand reporter pour le Figaro Magazine

Thème de son intervention : Ukraine, comment s’y retrouver quand l’émotion et l’indignation dominent l’analyse ?

A propos de Régis LE SOMMIER :

Régis Le Sommier est un grand Reporter e guerre : « Tout ce qui m’importait, c’était d’accompagner l’histoire les pieds dans la boue » : tels sont ses mots traduisant son amour du terrain et la soif de vérité qui en découle et qui caractérise le métier de reporter.

Il débute sa carrière de journaliste après avoir obtenu un Master en étude de la communication et des médias à l’Institut des Sciences Politiques de Lyon, en 1995.
En 1996, Régis Le Sommier commence à travailler pour la rédaction de Paris Match, dont il deviendra Directeur adjoint.
En 2003, il devient Chef du bureau de Paris Match aux États-Unis, et y restera jusqu’en 2009. Il travaille alors à New York et se spécialise dans les questions militaires, nous laissant soupçonner une influence paternelle : son père ayant dirigé l’Ecole des Applications Militaires de l’Energie Atomique pendant son adolescence passée à Cherbourg.

Sa carrière est marquée par ses déplacements en tant que Reporter de Guerre : d’abord en Irak, en Afghanistan puis au Mali entre 2006 et 2012, aux côtés des forces armées américaines et françaises. Il retourne au Moyen-Orient entre 2014 et 2018 pour y réaliser plusieurs reportages, en Syrie puis en Irak dans la ville de Mossoul notamment.
Régis Le Sommier aime voir les choses de ses propres yeux, mais il aime aussi les retranscrire : lorsqu’il n’est pas Reporter, il est en effet Ecrivain. Depuis 2003 et la rédaction de l’œuvre qu’il intitule Les damnés du prestige, il a été l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, pour arriver à l’écriture de La vérité du terrain, paru le 7 avril dernier.

Depuis 2014, il enseigne à la prestigieuse école des Hautes Etudes en Sciences de l’Information et de la Communication, le CELSA. En 2017, lui est décerné, par l’Association de la presse étrangère en France, le Prix de la Presse internationale, pour sa couverture du Moyen-Orient ; un an plus tard, il est à nouveau récompensé, cette fois-ci par le Prix de la meilleure enquête journalistique que lui attribue le jury des Magazines de l’année sous l’égide du Syndicat des éditeurs de la presse magazine et de Relay.

En 2021, il commence à travailler pour la chaîne RT France, branche francophone de la chaîne internationale russe d’information en continu – RT, qui a vu sa diffusion interdite en Union Européenne le 27 février 2022.

A noter, les nombreuses interviews qu’il a pu réaliser, le menant à la Maison Blanche face à George Bush, au Pentagone face à Barack Obama ou encore face au président syrien Bachar-el-Assad, pour ne citer qu’eux.