23 janvier 2018 : petit-déjeuner du Club de l’Audace avec Pierre-André IMBERT, Conseiller Social à la Présidence de la République

« Nous avons subi un décrochage collectif sur la qualification de la main d’œuvre »

Le Club de l’Audace a convié le 23 janvier dernier le conseiller social à la présidence de la République, Pierre-André Imbert.L’ancien directeur de cabinet de Myriam El Khomri est intervenu sur la réforme du paysage social français. Dans le viseur : la formation.

« Pour moi, la première audace, c’est d’être assez lucide par rapport aux difficultés successives de notre pays pour combattre le chômage », a reconnu d’emblée Pierre-André Imbert, soulignant du même coup sa présence au Club de l’Audace. Le conseiller social à la présidence de la République, ancien directeur de cabinet de Myriam El Khomri, a directement planté le décor et reconnu l’extrême complexité, depuis dix ans, à passer en dessous de la barre des 8 % de chômeurs. Il l’a également reconnu : le marché du travail fonctionne de manière inégalitaire, en repoussant les moins qualifiés et les plus jeunes.

Téléchargez l’article paru dans le Journal Spécial des Sociétés n°10 du février 2018, page 14-15