24 mars 2016 : petit-déjeuner du Club de l’Audace avec Arnaud de PUYFONTAINE, Président du Directoire de Vivendi

Le Club de l’Audace a accueilli Arnaud de Puyfontaine, Président du Directoire du groupe Vivendi. Ce dernier a animé une conférence sur le thème « Convergence média-télécoms : retour vers le futur ».

Jusqu’en 2014, Vivendi regroupait plusieurs entreprises opérant dans le secteur des contenus média et des télécoms. Cependant, l’unification de ces deux d’activités semblait difficile pour des raisons financières. En effet, en 2002, le groupe a été confronté à une situation critique qui l’a amené à réorienter ses activités. Aujourd’hui, la politique du groupe est de se recentrer sur les médias et les contenus. Autour de la musique et des contenus audiovisuels, Vivendi englobe désormais la diffusion, l’édition et la production (avec par exemple la production Canal+).

Après l’abandon des jeux vidéo – suite à la crise financière que connait Vivendi en 2002 mais dont il sortira quelques années plus tard, le groupe projette d’effectuer un retour vers cet univers à travers des prises de participations dans Gameloft et Ubisoft. Cette stratégie a déjà été appliquée dans le domaine des télécommunications, notamment avec Telecom Italia, dont le groupe détient 24,9 % des parts au 10 mars 2016. Mais aussi dans le cadre des initiatives qu’entreprend le groupe en Afrique et en Asie. La politique de Vivendi est de prendre des positions structurelles pour mettre en place des partenariats stratégiques visant à construire un business model opérationnel efficace alliant contenant et contenu. L’objectif est de faire de Vivendi un groupe d’envergure mondiale, leader en matière d’entertainment.

Depuis 2005, Vivendi a choisi une structure de gouvernance reposant sur un Conseil de Surveillance et un Directoire. Si le Directoire est présidé par Arnaud de Puyfontaine, le Conseil de Surveillance est, quant à lui, dirigé par une figure du monde des affaires : Vincent Bolloré. A eux deux, ils forment un duo, des « sparing partners » qui partagent le même sens du leadership et une détermination commune à toujours aller de l’avant. Dans un secteur où la qualité des performances est un enjeu, il est essentiel d’avoir une synergie totale entre l’organe de gestion et l’organe de contrôle pour assurer l’exercice, le suivi et la concrétisation des différents projets en cours. Arnaud de Puyfontaine et Vincent Bolloré en sont conscients et œuvrent de concert pour offrir aux consommateurs des contenus de qualité. Ils travaillent ensemble au renouvellement de Vivendi, accompagnés d’une équipe tournée vers l’innovation et la création.

A propos d’Arnaud de PUYFONTAINE

Arnaud de PUYFONTAINE est diplômé de l’ESCP (1988), de l’Institut Multimédias (1992) et de la Harvard Business School (2000).
Il débute sa carrière en qualité de consultant chez Arthur Andersen puis comme project manager en 1989 chez Rhône-Poulenc Pharma en Indonésie, avant de rejoindre en 1990 le Figaro en tant que Directeur délégué.
Membre de l’équipe fondatrice en 1995 du groupe Emap en France, il dirige Télé Poche et Studio Magazine, gère l’acquisition de Télé Star et Télé Star Jeux et donne naissance au pôle Emap Star, avant de devenir Directeur général d’Emap France en 1998.
L’année d’après, il est nommé Président-Directeur général d’Emap France, et la suivante, il rejoint le Board exécutif d’Emap Plc. Il pilotera plusieurs opérations de M&A et, en parallèle, assurera de 2000 à 2005 la présidence de EMW, la filiale digitale Emap/Wanadoo.
En juin 2007, suite à sa nomination comme Président-Directeur général des Editions Mondadori France en août 2006, il prend la direction générale des activités digitales pour le groupe Mondadori.
En avril 2009, il rejoint le groupe de médias américain HEARST en qualité de Président exécutif de sa filiale anglaise, Hearst UK.
Deux ans plus tard, il conduit pour le compte du groupe Hearst l’acquisition des 102 magazines du groupe Lagardère publiés à l’étranger. En juin 2011, il est nommé Executive Vice-President de Hearst Magazines International, pour finalement rejoindre le Conseil d’administration de Schibsted en mai 2012. Puis en août 2013, il est nommé Managing Director de Western Europe.
Jusqu’à cette date, il était avant tout un homme de presse, avec un profil extrêmement international.
Il est membre du Directoire de Vivendi et Directeur général des activités médias et contenus de Vivendi entre janvier et juin 2014 ; Président du Directoire de Vivendi depuis cette date.
Il a été Président de ESCP Europe Alumni. Il est Président de la French-American Foundation.