Les comptes-rendus

7 octobre 2003 : petit-déjeuner du Club de l’Audace avec Philippe BLOCH, co-fondateur de Colombus Café

« Ca ne marchera jamais ! » Faut-il que cette réaction radicalement contraire à l’esprit d’entreprise soit solidement ancrée dans la mentalité française, pour que Renault ait un temps choisi d’en faire la signature de ses campagnes publicitaires... Dans un monde qui doute, le succès sourit pourtant à ceux qui osent. Aux dirigeants qui préfèrent l’intuition créatrice aux panels et autres études de marché. Tout entrepreneur sait que rien ne serait jamais entrepris, s’il fallait d’abord trouver des réponses à toutes les objections.

9 novembre 2006 : petit-déjeuner du Club de l’Audace avec Jean-François BERNARDIN, Président de l’ACFCI

« Monsieur Bernardin, si vous étiez Président de la République, quelles mesures prendriez-vous pour stimuler la création d’entreprises ? » Selon l’intéressé, tout le monde connaît par cœur les mesures à prendre. La vraie question est de savoir pourquoi personne ne les prend ... En réalité, c’est parce que les élus ne cherchent pas à aller dans un autre sens que celui qui leur permettra d’être élu à nouveau. C’est aussi simple que cela !

3 octobre 2006 : petit-déjeuner du Club de l’Audace avec Jean-Pierre RAFFARIN, Ancien Premier ministre et Sénateur de la Vienne

Le 3 octobre dernier, Jean-Pierre Raffarin, Sénateur de la Vienne et ancien Premier ministre a été l’invité du Club de l'Audace. Lorsqu’il était Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin a été marqué par le fossé et les rapports très tendus qui existent entre les entreprises et les pouvoirs publics. Une relation qui selon lui n’a cessé de se détériorer durant les 15 dernières années.

3 mai 2006 : petit-déjeuner du Club de l’Audace avec Jean-Hervé LORENZI, président du Cercle des Economistes

Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des Economistes

10 mars 2006 : petit-déjeuner du Club de l’Audace avec Agnès ARCIER, chef du service des politiques d’innovation et de compétitivité de la DGE, au sein du MINEFI

Agnès Arcier, chef du service des politiques d'innovation et de compétitivité de la DGE, au sein du MINEFI